« Ransomwares » : une menace sérieuse !

« Ransomware ». La menace se fait de plus en plus précise, et des millions de personnes à travers le monde ont déjà été impactées par ce type de virus informatique.

Concrètement, des criminels infectent les ordinateurs des utilisateurs et bloquent leurs fichiers par un système de cryptage. Toutes les données (documents, photos, etc.), désormais chiffrées, ne sont plus accessibles et les cyberescrocs vous demandent alors une rançon pour les débloquer…

C’est un gros problème de nos jours, et l’on découvre d’ailleurs quotidiennement de nouveaux exemples de malwares. On en trouve déjà un grand nombre : Cryptolocker, TorrentLocker, PrisonLocker, Cryptowall, CoinVault, TeslaCrypt, CTB-Locker, et bien d’autres encore, dont Locky, qui fait des ravages en ce début d’année 2016, notamment auprès des abonnés Free.

Le CERT-FR recommande donc de ne pas ouvrir les pièces jointes des messages électroniques de provenance inconnue, d’apparence inhabituelle ou frauduleuse. Si votre machine est infectée, le centre d’alerte conseille de la déconnecter immédiatement du réseau.

Quels sont les bons réflexes ?

  • je vérifie l’origine du message électronique ;
  • en cas de doute, je n’ouvre pas la pièce jointe et je m’assure auprès de la personne qui me l’a envoyée qu’il s’agit bien de son document ;
  • je me tiens au courant de l’actualité, par exemple de faux messages FREE qui circulent ;
  • je pense à maintenir mes équipements à jour (logiciels, antivirus, etc.) ;

Et si j’ai ouvert la pièce jointe ?

  • je coupe l’accès à internet (je débranche le câble ethernet ou je désactive le wifi) ;
  • je ne réponds pas aux sollicitations du cyberescroc ;
  • je le signale aux autorités via la plateforme de signalement « Pharos ».

Malheureusement il est très difficile, voire impossible dans la plupart des cas, de décrypter les fichiers infectés. Inutile de payer la « rançon »…

Il faut donc ANTICIPER ! De la prudence, bien sûr, et un bon antivirus, évidemment. Mais on ne le répétera jamais assez,  l’option la plus efficace pour vous protéger de ce type d’attaque est de réaliser des copies de sauvegarde de vos fichiers importants, le plus régulièrement possible. Disque dur externe, NAS, solutions cloud… les options sont nombreuses !

N’hésitez pas à contacter Azertix si vous souhaitez sécuriser votre ordinateur ou mettre en place une solution de sauvegarde.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous !